INVESTISSEURS ET PARTENAIRES

PRINCIPAL BAILLEUR DE FONDS

Nippon Foundation

BAILLEURS DE FONDS DU PROJET

Fondation Bill & Melinda Gates JICA USAID AGRA PAM K+S KALI GmbH CIMMYT MFARD WAAPP

 

Programme d’Accroissement de la Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PAPAAO/WAAPP)

Le Programme d’Accroissement de la Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PAPAAO/WAAPP) a été développé avec comme objectif principal d’améliorer la productivité agricole tout en promouvant l’intégration régionale comme instruments pour une croissance partagée et une réduction de la pauvreté en Afrique de l’Ouest. L’approche du projet est basée premièrement sur l’intégration et l’harmonisation des politiques agricoles nationales et l’établissement de liaisons étroites entre recherche, vulgarisation, producteurs et opérateurs privés. Dans cet esprit, le WAAPP cherche à établir la collaboration, qui manqué souvent entre les chercheurs, les services de soutien et les universités afin de les permettre de collaborer en partenariat avec les producteurs, le secteur privé et la société civile en vue de répondre de façon compréhensive aux besoins et aux opportunités pour l’innovation dans le secteur. Cette approche qui implique tous les acteurs de la recherché et du développement est une originalité du WAAPP.

Une autre originalité du WAAPP est que chaque pays devrait se concentrer sur une spéculation qui ajoute de la valeur à la sous-région par rapport à l’étude régionale sur la productivité agricole menée par l’IFPRI dans la sous-région Afrique de l’Ouest en 2006. Dans ce contexte, le Ghana a été choisi pour travailler sur les racines et tubercules, le Mali sur le riz et le Sénégal sur les cultures sèches y compris le maïs, sorgho, mil et fonio.

Un troisième nouveauté de ce projet est qu’il encourage la mobilité des chercheurs au niveau national et régional. Dans ce cadre, le CERA est le centre qui abritera les chercheurs retenus par le Sénégal pour les spéculations sélectionnées aux niveaux national, régional and international. En conséquence, les chercheurs du Sénégal visiteront également les centres de spécialisations nationales des autres pays pour renforcer leur juridiction.

Tout ceci reflète les aspects collaboratifs de l’intégration nationale et régionale qui ont été assignés au WAAPP.

En Novembre, 2012, un Protocole d’Accord a été signé entre Sasakawa Africa Association (SAA) et le Ministre Fédéral de l’Agriculture et du Développement Rural (MFADR) qui est le maître d’ouvrage du WAAPP, le WAAPP étant un mécanisme de financement complémentaire pour le MFADR. Le lancement de ce projet conjoint avec une clause additionnelle qu’en plus des quatre états soutenus par le MFADR FMARD, Le WAAPP soutient deux états supplémentaires d’Anambra et Gombe. Le projet est mis en œuvre par Sasakawa Africa Association / Sasakawa Global 2000 (SG2000), Nigeria. Le partenariat soutient l’agriculture à différents niveaux de la chaine de valeur et améliore l’accès des petits agriculteurs aux intrants de production, augmente la productivité à travers la popularisation de l’utilisation des engrais minéraux, des technologies améliorées et des bonnes pratiques agronomiques par les paysans et la manutention après récolte et l’accès au marché.

Projet de Vulgarisation agricole et de Développement des Chaines de Valeur au Nigeria

Résumé du Projet:

Période d’exécution du projet : 2012 – 2017 (5 ans)

Zones D’intervention : Etats d’Anambra et Gombe

Montant du Financement :

But :

Information de base, Objectif et Role de SAA

photo

Rice platform in Gombe State

Le projet est localisé spécifiquement dans les états d’Anambra et Gombé dans les parties Sud et Nord du Nigeria respectivement.. Au niveau de ces états la majorité des ménages dépendent de l’agriculture de subsistance; mais compte tenu des rendements bas, la sécurité alimentaire n’est pas atteinte et le taux d’enfants rabougris est très élevé. Les services fournis par le gouvernement, telle que la vulgarisation agricole reste inadéquate, sous-équipé et seulement fonctionnel à un niveau limité. La plupart n’ont pas accès aux services de vulgarisation, n’ont pas ou ont un accès très limité aux intrants de production agricole. Ils sont laissés à eux-mêmes face aux commerçants qui achètent leurs récoltes à des prix bas, parce que les producteurs sont forcés de vendre leur productions pour payer les dettes (envers les commerçants), les frais d’école et autres obligations. Ils n’ont pas d’information sur les technologies appropriées de manutention post récolte et les bonnes pratiques de stockage. Par conséquent, SAA en partenariat avec le WAAPP vient en aide aux producteurs des états d’ Anambra et Gombe pour améliorer leur sécurité alimentaire, leur revenus et modes d’existence à travers l’accroissement de la productivité par l’utilisation des technologies et pratiques améliorées de production, la réduction des pertes post récoltes et l’identification des opportunités de marché pour les produits des agriculteurs. Particulièrement, le projet vise à:

photo

Farmer's training

Améliorer la productivité et la production agricole, aussi bien que la sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers le transfert par le biais de la vulgarisation auprès de petits agriculteurs commerciaux ainsi que de producteurs à ressources limitées, en particulier les femmes et les jeunes de connaissances testées de façon appropriée et acceptée, de savoir-faire et de paquets technologiques portant spécifiquement sur les produits des chaines de valeur sélectionnés et prioritaires pour le FGN/MFADRD, tels que le riz, mais, blé, manioc, sorgho, et cacao ; l’aquaculture, et le bétail.

Réduire les pertes post récolte au niveau des paysans à orientation commerciale pour maximiser les profits, ainsi que pour les paysans a faible ressources en vue d’améliorer la sécurité alimentaire.

Soutenir les petites exploitations agricoles à orientation commercial pour exploiter les chaines de valeur appropriées à travers la transformation des produits agricoles et l’amélioration de la qualité pour répondre aux normes et standards de qualité de la demande.

Développer la capacité de, et soutenir le personnel de vulgarisation pour assister les exploitations agricoles engages dans les chaines de valeur agricole, en particulier par le biais des démonstrations en matière de production et la gestion après récolte.
Encourager les opportunités d’emploi pour les femmes et les jeunes dans les entreprises agricoles tout en engageant plus de jeunes dans les chaines de valeur agricole à orientation commerciale.

Promouvoir le partenariat public-privé dans lequel les entreprises privées devront par exemple, financer les services de vulgarisation et de conseil agricole et augmenter le flux et l’accès au crédit pour acteurs tout au long de la chaine de valeur agricole.
Encourager le pluralisme dans les services de vulgarisation et de conseil agricole à travers la promotion de la participation du secteur privé, des Organisations de la Société Civile (OSC) (CSOs), des organisations de producteurs (OPs), des universités et Instituts de recherche.

SAA avec les Services de Vulgarisation Nationaux du Nigeria est en train de mettre en œuvre conjointement le projet utilisant une approche holistique portant sur le développement des chaines de valeur agricole au niveau des deux états. Les petits agriculteurs sont en train d’apprendre à utiliser les technologies améliorées de production agricoles, de manutention après récolte, de transformation des produits agricoles et commercialisation en plus de l’accès aux bons intrants.

Le partenariat existant de SAA avec le WAAPP, améliorera l’autosuffisance, la sécurité alimentaire et les revenus des petites exploitations agricoles dans la zone d’intervention du projet.

Pour plus d’information sur le WAAPP, voir le site web http://waapp.coraf.org/, and for Sasakawa Africa Association at www.saa-safe.org/index.html

Feeding the Future

Histoire de SAA:
Allons vers le paysan

La version électronique de la SAA History Book est disponible ici.


Feeding the Future

SAA Success Stories

La version électronique de la SAA Success Stories est disponible ici.


Nourrir l'avenir

Bulletin de l'Association
Sasakawa pour
l'Afrique

La version électronique du bulletin Nourrir l'avenir est disponible ici.

Pour en savoir plus sur les mises à jour de Nourrir l'avenir et recevoir nos infos par courriel ou pour commander des exemplaires papier, veuillez remplir ce formulaire.

Haut