Renforcement des capacités

Toutes les activités de la SAA sont axées sur le renforcement des capacités pour les ressources humaines, telles que les producteurs, les vulgarisateurs et les parties prenantes le long de la chaîne de valeur agricole, y compris les agrodistributeurs et les fabricants locaux d’engins agricoles, ainsi que des institutions comme les organisations de producteurs (coopératives, groupements de femmes, etc.), universités, et systèmes de vulgarisation agricole. Le renforcement des capacités est mis en œuvre par des séances de formation, des démonstrations et des ateliers et c’est la clé d’un développement agricole durable.


Démonstration de stockage hermétique du sorgho, Mali

Développement des ressources humaines des vulgarisateurs dans les universités/collèges

Si les activités de la SAA privilégient une formation sur site, la SAA forge également des partenariats avec des universités et des collèges pour soutenir la formation de vulgarisateurs en première ligne en milieu de carrière et de diplômés du secondaire.

En travaillant ensemble avec des institutions partenaires, la SAA développe un programme d’études concret tout au long de la chaîne de valeur. Les sujets abordés couvrent une multitude de disciplines qui répondent aux besoins des communautés rurales, notamment l’agriculture en réponse au changement climatique, la notion de genre, la nutrition et la communication.

Au départ, ce projet a été déployé par l’organisation sœur de la SAA, le Fonds Sasakawa de formation à la vulgarisation en Afrique (SAFE), qui a vu le jour en 1991. SAFE a fusionné avec la SAA en 2018 et le programme est désormais confié à la SAA – il est actuellement mis en œuvre sous le label « programme SAFE » dans le cadre d’un partenariat avec 30 universités et collèges agricoles dans 11 pays. En 2021, plus de 7 000 étudiants ont été diplômés dans le cadre du programme et plus de 2 000 autres sont actuellement inscrits.

Le programme SAFE produit des supports pédagogiques et des modules faciles à comprendre, et les étudiants apprennent aussi des méthodes d’enseignement efficaces pour les producteurs. En outre, des recherches appliquées qui visent à résoudre les problèmes auxquels sont confrontées les communautés rurales, baptisés « Projets d’Entreprise Supervisés (SEP) », constituent un domaine d’étude essentiel pour tous les étudiants. En effet, les SEP leur permettent d’apprendre à appliquer des méthodes concrètes pour répondre aux besoins des communautés.

Liste des universités partenaires et statistiques étudiantes

Liste des universités partenaires et statistiques étudiantes (PDF)


Étudiants finalistes de l'Université de Bahir Dar avec des professeurs et le personnel de la SAA lors de l'atelier SEP, Éthiopie

Voix du terrain

Ghana
November.23.2019

L’histoire du succès du premier diplômé de SAFE

This edition of Voices from the Field was written and supplied by Joseph Kwesi Sarpong, a Ghanaian national who was also among the first intake of SAFE students in 1993.

An appraisal carried out by SAA in 1992 found that 83% of Extension Officers in Ghana were largely certificate holders from agricultural colleges. The Sasakawa Africa Fund for Extension (SAFE) program was launched in 1993 to support the development of Extension Officers beyond the academic qualifications they had acquired f...

PUBLICATION
6.Avril.2021

"Le rapport sur le Fonds Sasakawa pour la Formation à la Vulgarisation en Afrique (Anglais)" a été publié"

Le Fonds Sasakawa pour la Formation en Vulgarisation en Afrique (SAFE) dont le but est d’améliorer les connaissances et aptitudes techniques des vulgarisateurs en milieu de carrière en Afrique sub-Saharienne a été créé en 1991 par l’Association Sasakawa pour l’Afrique (SAA). Dr. Deola Naibakelao, ancien Directeur Régional Adjoint de SAA, a travaillé pendant 30 ans pour SAFE. Il a résumé l’histoire et les réalisations de SAFE depuis sa création dans ce rapport.

Final year students of Bahir Dar University with lecturers and SAA staff, during SEPs workshop
NEWS
June.20.2021

55 étudiants en milieu de carrière de l’Université de Baher Dar, en Éthiopie, ont présenté leurs Projets d’Entreprise Supervisés (SEP)

Supervised Enterprise Projects (SEPs) is a unique aspect of SAFE program which requires the students to work on action-based research with an aim to solve problems encountered by farming communities.

Publications de la SAA

Histoire de SAA: Allons vers le paysan

La version électronique de la SAA History Book est disponible ici.

SAA Success Stories

La version électronique de la SAA Success Stories est disponible ici.

Bulletin de SAA

La version électronique du bulletin Nourrir l'avenir est disponible ici.

Pour en savoir plus sur les mises à jour de Nourrir l'avenir et recevoir nos infos par courriel ou pour commander des exemplaires papier, veuillez remplir ce formulaire.

Mail news

Inscrivez-vous à nos News Mail (en anglais uniquement) pour recevoir nos rapports d'activités, nos newsletters et nos événements à venir!

Partenaire principal

Nippon Foundation