La Réaction de l’Association Sasakawa pour l’Afrique (SAA) face à l’Impact du COVID-19 sur les Systèmes Alimentaires

NOUVELLE
8.Juin.2020
Notre Chargée de Programmes aide une agricultrice à mettre son masque durant une visite de suivi des cultures en Ouganda.
Notre Chargée de Programmes aide une agricultrice à mettre son masque durant une visite de suivi des cultures en Ouganda.

Le coronavirus continue de se propager à travers le monde, avec plus de six millions de cas confirmés à ce jour. Plus de 370.000 personnes ont perdu la vie et, bien que l’Afrique n’ait enregistré que moins de 160.000 cas jusqu’ici, les experts de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) préviennent que le continent connaîtra une épidémie prolongée sur plusieurs années.

À la mi-avril cette année, la SAA a réalisé une évaluation rapide pour mesurer l’impact de la pandémie de COVID-19 sur les systèmes alimentaires dans toute la chaîne de valeur agricole et en vue de déterminer les mesures qui peuvent être mises en place pour en atténuer les effets. Le sondage a été réalisé par des moyens virtuels – grâce à des entretiens téléphoniques et par e-mail – auprès d’un éventail de parties prenantes, notamment des agriculteurs, des distributeurs d’intrants et de produits, des fonctionnaires des services agricoles, ainsi que des professeurs d’université et des étudiants dans nos pays d’intervention : l’Éthiopie, le Nigéria, le Mali et l’Ouganda (principalement) ; et la Tanzanie, le Malawi, le Bénin, le Burkina Faso, la Sierra Leone, le Mozambique et le Ghana.

Les résultats ont montré que la pandémie avait sensiblement affecté le secteur agricole, les différentes parties prenantes étant touchées de diverses façons. L’interdiction frappant les transports publics et les rassemblements sociaux, par exemple, a réduit l’accès des agriculteurs aux intrants agricoles (p. ex. les semences, les produits agrochimiques et les engrais) et aux services financiers et elle a eu un impact sur la disponibilité de la main-d’œuvre agricole et sur l’accessibilité des marchés de produits. De plus, la pandémie a perturbé les prestations de services de vulgarisation agricole, en ne laissant aux agriculteurs qu’un accès limité au renforcement des capacités. Les étudiants des collèges agricoles et des universités ont dû faire face à des programmes d’études perturbés, et ces difficultés ont été exacerbées par la précarité des infrastructures TIC pour permettre un apprentissage en ligne efficace. Globalement, les résultats du sondage montrent que, si la pandémie devait perdurer, ces contraintes pourraient toucher la production et la productivité agricoles, ce qui pourrait mettre en péril la sécurité alimentaire de l’Afrique.

La SAA continuera de « donner leur chance aux agriculteurs » et de travailler d’arrache-pied pour atténuer les effets de la pandémie par des interventions à court, moyen et long termes, en utilisant des technologies innovantes – telles que des plateformes de vulgarisation en ligne – pour renforcer la résilience du système alimentaire africain, en réponse à la COVID-19.

Évaluation de l’impact de la COVID-19 sur les systèmes alimentaires d’Afrique et mesures d’atténuation préconisées

Publications de la SAA

Histoire de SAA: Allons vers le paysan

La version électronique de la SAA History Book est disponible ici.

SAA Success Stories

La version électronique de la SAA Success Stories est disponible ici.

Bulletin de SAA

La version électronique du bulletin Nourrir l'avenir est disponible ici.

Pour en savoir plus sur les mises à jour de Nourrir l'avenir et recevoir nos infos par courriel ou pour commander des exemplaires papier, veuillez remplir ce formulaire.

Mail news

SAAの活動動向などをレポートしたメールニュースを不定期発行しています。
ご興味がありましたら、是非メンバーにご登録ください。

Principal bailleur de fonds

Nippon Foundation SAFE